Symbole le gui

Publié le par mirzhin

Éternellement vert sur un arbre qui, l'hiver, semble mort, le gui était pour les Gaulois un symbole de l'immortalité.

En Bretagne , le gui poussant sur le chêne était trés rare , les druides devaient se contenter de cueillir le gui sur d'autres arbres, surtout les pommiers, considérés symboliquement comme des chênes.

Le gui , avait un rôle important dans la médecine celtique . Les Druides enseignaient que le gui guérit tout , rend fécond et qu'il sert d'antidote pour tous les poisons .Ils pensaient que le gui chassait les mauvais esprits, purifiait les âmes, guérissait les corps, neutralisait les poisons, assurait la fécondité des troupeaux, permettait même de voir les fantômes et de les faire parler. Les Celtes s'en servaient surtout comme narcotique .


Du temps des Gaulois, les druides allaient en forêt pour couper le gui sacré, le sixième jour de l'année celtique. Ils coupaient le gui en s'exclamant : « O Ghel an Heu » ce qui signifie littéralement « Que le blé germe ». Cette expression sera modernisée au Moyen Âge dans « Au gui l'an neuf ».
Traditionnellement, le gui était coupé par une serpe d’Or lors de Samhain et devait être réceptionné dans un drap blanc tendu par des vierges. Il était ensuite consacré et offert au peuple pour ses vertus protectrices et fertilisantes. Cependant, l'or étant un métal mou il est peu probable qu'il ai réellement été utilisé dans cette fonction.
Les druides brûlaient le gui en hommage aux divinités et en distribuaient à l’assistance. En guise protection, nos ancêtres suspendaient le gui à leur cou ou à l’entrée de leur maison. Quand ils accueillaient des invités, ils les embrassaient en dessous du gui pour leur porter bonheur.


Le gui de nos jours est un signe du destin .Tout ce qu'on fait en sa présence arrive véritablement .

Publié dans Symbole celtique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salwa 12/05/2006 10:37

ahhhh enfin l'article que j'attendais o)

Sieglind la dragonne 11/05/2006 09:35

Je sais que tout môme le gui, mes grands parents le voyaient comme un tueur d'arbres (en vrai c'est tout de même une plante parasite c'est sur) Et notre grand jeu gamins, c'était de compter le nombre d'arbre infectés de ces boules vertes... après, bizarrement on en voyait moins, et de nos jours, ça repart on dirait... (avait on essayé de "traiter" les arbres à une époque? Aucune idée)Le coup de la serpe, c'est pas de ma faute, mais je vois Panoramix là, c'est pas de ma faute hé, hé.Bonne journée.

mirzhin 11/05/2006 13:51

vi en fait c'est bel et bien un parasite à l'origine et c'est vrai que j'ai l'impression qu'on en voyait moins à une époque....

Cédric 11/05/2006 00:56

Tu es et tu restes notre GUI - de !! Continue !! :))

TILT 10/05/2006 23:16

Certains disent qu'il porte malheur...

@lain 10/05/2006 20:24

En latin cela ne se dit pas "viscum album" ?Sympa les traditions, et puis il faut l'être un peu pour garder ses racines !Bonne soirée@lain